J’haï les tiques

Avant notre déménagement, lorsque je me renseignais sur le Manitoba, je trouvais deux constats qui revenaient constamment :

1- Il fait -40 pendant les 6 mois d’hiver

2- Le Manitoba est bourré de maringouins (moustiques)

Après 3 ans ici, je confirme que c’est l’hiver pendant 6 mois par année et que c’est frette pas possible. Par contre, il n’y a pas tant de moustiques que ça. Je crois que c’est parce que je viens de la campagne où il était impossible de sortir après 16 heures, car on se faisait manger tout rond. J’ai donc de la tolérance face aux maringouins.

Par contre, à mon grand désespoir, j’ai découvert que le Manitoba est bourré de tiques. C’est tellement pire que la situation au Québec. Mais, les Manitobains semblent habitués et ils n’en font pas tout un plat. Je me souviens d’un épisode au Québec où des amies et moi étions toutes bouleversées, car nous avions découvert une tique.  Panique générale.

En comparaison, nous sommes allés marcher à Roseau River et nos souliers étaient recouverts de tiques. En soirée, Skylar et moi avons retiré 48 tiques du corps à Alice.

J’HAÏ , J’HAÏ , J’HAÏ , les tiques. C’est pire que les moustiques.

Le printemps revient et j’avais hâte d’aller faire des randonnées. Je dis bien j’avais hâte, car depuis la fin mars les tiques sont de retour. Je contemple l’idée de ne plus jamais sortir de chez nous… jusqu’au retour de l’hiver.

Advertisements