Sur les traces de Riel

6 la gang

Cette semaine, nous sommes allés au théâtre. Nous avons vu un spectacle présenté dans le cimetière.

« Raconté de façon vivante, saupoudré de musique, de chansons et d’humour, Sur les traces de Riel est un spectacle amusant qui permet aux visiteurs de prendre connaissance du riche patrimoine de Saint-Boniface et de la grande contribution des Canadiens français et des Métis à l’histoire du Manitoba et du Canada.  Votre guide est Angélique Nolin, la première institutrice laïque de l’Ouest.  En sillonnant le cimetière, on rencontre des comédiens en costumes d’époque qui interprètent quelques personnages illustres qui sont enterrés dans le cimetière de la Cathédrale de Saint-Boniface. » (lien)

Nous avons beaucoup aimé. C’est livré avec humour et enthousiasme. Les trois comédiens sont superbes. Les passionnés de Louis Riel n’apprendront rien, mais ce n’est pas l’objectif premier de cette présentation. Le but de titiller l’intérêt de toutes les clientèles possible est atteint et l’on en ressort avec quelques nouveaux faits. Je connaissais déjà un peu l’histoire de Riel, mais j’ai appris que des 6 000 âmes qui se reposent en paix dans ce cimetière, 3 000  sont des enfants en bas âge.

J’ai entendu dire que Sur les traces de Riel en serait à leurs dernières représentations et que le projet ne reviendrait pas l’année prochaine. Il ne vous reste donc que quelques semaines pour attraper cette pièce. N’hésitez pas à y aller.

Petite anecdote : Deux des comédiens sont d’anciens Québécois de la ville D’Hemmingford. Cette ville est située à une trentaine de minutes de notre ancien village. C’était fort sympathique de parler avec des gens de notre ancien coin.  Eh oui, nous préférons tous notre vie à Winnipeg!

1 chant3 riel2 enfants3 J Henry5 julie riel11722281_10153995270943625_7362861374657753166_o

Publicités