Ce que je connais de Winnipeg

Avant de partir, je tenais à dresser la liste des choses que je connais de Winnipeg … ou plutôt ce dont j’ai entendu dire.

1. Y FAIT FRETTE !!!

  Il paraît que c’est 6 mois d’hiver solide. De la neige de novembre à avril et des mois de janvier et février à   – 40 degré C. Mais certaines de mes amies tentent de me réconforter en me disant que l’hiver est plus sec qu’au Québec. Pfff, je verrai ben. Je suis ALLERGIQUE à l’hiver. J’ai horreur du froid. Mes cellules adipeuses absorbent le froid et ne le libèrent jamais. Je ferais le parfait contenant Thermos. Honnêtement, ça m’écoeure ben raide de déménager dans une province plus froide que le Québec. 90% des gens à qui je dis que je déménage à Winnipeg me répondent:  » Ah WINTERpeg »

BEx2ar-CMAAwstd

2. Les nuits sont longues à Winnipeg

Les gens d’une autre génération se mettent à me chanter la toune de Pierre Lalonde: « Les nuits sont longues à Winnipeg ». Si comme moi, vous ne connaissez pas ce grand succès, allez l’écouter sur Youtube. Voici le lien.

Mais oui, il parait que c’est plate à Winnipeg. Encore une fois, je verrai bien. Il faut comprendre que j’habite à la campagne, là où il n’y a vraiment rien à faire.

3. Le Manitoba est la capitale nationale du maringouin

Ça fait 10 ans que je ne peux pas sortir sur mon perron l’été après 16 heures, car je me fais littéralement dévorer par les maringouins. J’ai 5 acres de boisé que je peux utiliser seulement durant l’hiver, le printemps et l’automne, car si je tiens à ma vie, je ne mets pas les pieds là l’été. J’ai peine à imaginer que ce sera pire à Winnipeg.

4. Les grandes vedettes francophones du Manitoba sont Daniel Lavoie et Carmen Campagne.

Youppidou ! Je vais pouvoir chanter Ils s’aiment à ma petite vache qui a mal aux pattes. Mais oui, je sais que la grande auteure Gabrielle Roy vient de Saint-Boniface au Manitoba, mais …

Ah oui,du côté anglophone, il y a le musicien Neil Young et l’actrice Anna Paquin, mais … ça ne me fait pas un pli sur la bedaine.

Et puis, ce n’est pas comme si je suis tellement plus fière de notre Céline nationale. Je vis au Québec et elle ne me fait pas plus un pli sur la bedaine. Dans le fond, je m’en fiche d’où viennent les personnalités publiques.

5. Louis Riel

Parc de la Législature (12) Louis Riel, ce grand personnage historique. Quoi dire de plus ? Rien, je ne peux rien rajouter à cela. Je ne sais pas ce qu’il a fait. Je me promets de lire la bande dessinée historique de l’auteur Chester Brown avant mon départ.

6. Saint-Boniface

 Il y a une grande communauté francophone à Winnipeg. Yé !!!

7. Il faut être fan des Blue Bombers

1384048_10151726187126194_1981063379_n Malheureusement, je n’aime pas le football canadien. Je n’aime pas le hockey non plus. J’aime le baseball et j’adore le basketball, mais Winnipeg n’a pas d’équipes dans ces ligues. Toutefois, il parait qu’ils encouragent les équipes du Minnesota.

Alors, dans les prochains mois, je pourrai venir parler des ces différents points.

Publicités